TRAVAUX A REALISER POUR AMENAGER DES COMBLES ET POUVOIR Y VIVRE

Comment gagner des m² supplémentaires de surface habitable et faire des économies d’Energie en aménageant vos combles ?

Entre la toiture et le dernier étage, vous avez une zone transitoire, votre grenier, qui est généralement ne sert à rien. Vous pouvez, grâce à cet endroit, agrandir votre espace de vie ! La solution ? La création de combles habitables. Mais avant de vous lancer dans ces travaux, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour votre projet : hauteur de votre toiture, la structure de votre charpente et l’autorisation de votre mairie.
Pour créer des combles habitables, il faut généralement faire des ouvertures dans la toiture pour y poser des fenêtres de toit type Velux ou autre. Il faut aussi savoir que la modification extérieure de votre logement est soumise à une autorisation de votre mairie. Si votre surface totale après travaux est supérieure à 170 m2, vous devrez avoir recours obligatoirement à un architecte. Si votre création vous offre 20 m2 de surface supplémentaire, vous devez obtenir un permis de construire.
C’est la structure de votre charpente qui conditionnera l’ampleur des travaux à réaliser. Une charpente de type traditionnelle sera plus facile à modifier qu’une charpente avec de multiples fermettes. Mais avant de toucher à celle-ci, qui reste une partie sensible de votre maison, vous devrez faire appel un à spécialiste qui vous donneras son avis, car même si votre charpente est conçue pour résister à de nombreuses contraintes, elle reste quelque chose qui se manipule avec prudence et circonspection.
Les nouvelles pièces à vivre que vous devez créer dans vos combles doivent avoir une hauteur minimum de 1.80 mètre par endroit car, cette cote sous plafond, est nécessaire pour que vos pièces soient considérées comme habitable et il faut aussi que la moitié de votre surface, comme d’ailleurs partout dans le reste la maison, ait une hauteur de 2.20 mètres. Si malheureusement ce n’est pas le cas, deux solutions s’offrent à vous : surélever votre toiture ou baisser votre plancher.
Se pose ensuite la question de l’accès à vos combles si aucun esier existe. La pose d’un nouvel escalier prend plus de place que l’on ne pense car il vous faut prévoir un escalier avec une déserte aisée et sécurisée car il vous faudra monter l’ameublement à l’étage. Plusieurs types d’escaliers existent : le droit, en colimaçon et celui sur un axe central ou pour simplifier choisir une échelle de meunier. Le confort d’utilisation de votre escalier dépendra aussi de la largeur des marches.
Une très bonne isolation de vos combles est un facteur très important à prendre en compte car la déperdition d’énergie se fait par le toit ! Veillez à ce que votre nouvelle pièce à vivre est une bonne aération pour assurer la bonne santé du bâti. Pour votre chauffage assurez-vous que votre chaudière soit assez puissante pour assurer ce surcroit de m². Sinon vous pourrez choisir pour un chauffage électrique beaucoup plus simple à installer.
Avant de vous lancer dans la création de combles et des lourds travaux en résultant, il vous faudra définir clairement votre projet et de faire évaluer ses coûts. N’hésitez pas à faire appel à un avis d’un maître d’œuvre avant de vous engager il saura répondre aux multiples questions que vous vous posez.

2019-01-22T14:17:00+00:00